Traduction libre de l’article de Tom Lodziak parut sur son blogue. Vous pouvez trouver l’article original ici:

What can table tennis players learn from Roger Federer?

L’une de mes nombreuses obsessions sportives était de regarder Roger Federer jouer au tennis. Cela a duré plus d’une décennie. Chaque fois que Federer jouait, je suivais le score, lui demandant de gagner.

Je me fiche de qui il joue (même s’il s’agit d’un joueur britannique), je suis pour Federer. Si Federer gagne, mon humeur s’améliore. Tout est bien dans le meilleur des mondes. S’il perd, mon humeur tombe.

Je suis un vrai admirateur.

Il y avait quelque chose de magique à propos de sa 18e victoire du Grand Chelem à l’Open d’Australie. À l’âge de 35 ans, il avait été jugé par la plupart des commentateurs comme étant «passé date ». Il n’avait pas gagné un Grand Chelem depuis 2012. Et il venait de prendre 6 mois de repos pour se remettre d’une blessure au genou. Mais il n’était pas encore fini. En fait, il jouait brillamment.

Comme il n’était classé que 17e favori du tournoi, il devait battre trois joueurs de haut niveau pour atteindre la finale. Et dans la finale face à son ancien rival Rafael Nadal, il a gagné 3-2. C’était un classique.

Une partie de moi pensait qu’il aurait dû prendre sa retraite après l’Open d’Australie. L’histoire était complète. Après quatre ans sans une victoire du Grand Chelem, et à l’âge de 35 ans, il a réussi à revenir à son meilleur et à remporter un autre titre en battant son plus grand rival en finale.

Mais Federer n’a pas pris sa retraite. Il a continué. Il a ensuite remporté le Indian Wells Masters, le Miami Open et le Halle Open (pour la neuvième fois) et a ensuite traversé Wimbledon, remportant le tournoi pour une 8e fois sans perdre un set. Cet homme est le plus grand joueur de tennis de tous les temps.

Alors que je regardais la superbe performance de Federer à Wimbledon, j’ai commencé à penser à ce que les joueurs de tennis de table pourraient apprendre de ce grand homme. Y a-t-il quelque chose qu’il fait sur le court de tennis que nous pouvons transférer à la table au tennis de table?

En fait, je pense qu’il y a beaucoup de choses. Voici quelques éléments que Federer fait particulièrement bien et qui sont très pertinents pour les joueurs de tennis de table également.

Dominez à l’aide de vos services

Federer a un jeu de service très solide. Ses services ne sont pas aussi rapides que les autres meilleurs joueurs. En fait, sur la liste de tous les temps des services les plus rapides, Roger Federer n’est nulle part. Il ne bat pas ses adversaires avec une vitesse absolue. Au lieu de cela, il provoque des ravages avec le placement, les variations d’effet et le déguisement de ses services. Son adversaire ne sait tout simplement pas ce qui se passe. Le placement est particulièrement impressionnant. Ses services semblent souvent être proches des lignes – au milieu ou à l’extérieur. Il utilise la zone de service complètement pour sortir ses adversaires.

Leçon pour les joueurs de tennis de table: si vous développez un jeu de service solide, cela vous donnera un grand avantage. Mais il ne s’agit pas seulement de développer les services avec le plus d’effet possible. Vous devez également travailler sur le placement du service et dissimuler vos services, de sorte que votre adversaire ne sache pas à quoi s’attendre. Le placement de service est vital. Lorsque vous servez long, essayez vraiment de vous rapprocher de la ligne de fond de la table. Lorsque vous servez latéral, essayez de vous rapprocher de la ligne. Si vous servez infirmerie, essayez d’obtenir le deuxième rebond le plus près que possible de la fin de la table. Utilisez toute la surface de la table. Surprenez et sortez votre adversaire.

Variez vos coups

Federer peut tout faire. Il peut topspiner. Il peut frapper à plat. Il peut jouer à la volée. Il peut couper. Il peut bloquer des services. Il peut faire des amortis. Il peut ralentir le jeu. Il peut accélérer le jeu. Il a différentes façons de jouer. Il parvient à tenir ses opposants tout le temps en déséquilibre en mélangeant les choses. Il change ses coups et son style de jeu. Parfois, il va jouer les jeux de base. Parfois il va jouer service et volée. Ce doit être un cauchemar de jouer contre Federer car vous n’êtes jamais tout à fait sûr de ce qu’il va faire ensuite. Il est le maître de la variation.

Leçon pour les joueurs de tennis de table: si vous ajoutez plus de variations à votre jeu, vous pouvez vraiment déstabiliser vos adversaires. Cela signifie que vous ne faites pas toujours la même chose tout le temps. Parfois, attaquer, parfois défendre. Parfois, vous jouez des topspins rapides, parfois vous envoyez des topspins juteux et plein d’effet. Parfois, vous poussez profond, parfois vous poussez court. Parfois vous bloquez, parfois vous contre-topspinez. Parfois, vous accélérez le jeu et parfois vous le ralentissez. Gardez vos adversaires dans un état d’incertitude pour qu’ils s’inquiètent sans cesse de ce que vous allez faire ensuite.

Bouge tes foutus pieds

L’une des choses les plus remarquables chez Federer est la façon dont il se déplace encore à l’âge de 35 ans. Il se déplace avec la facilité de quelqu’un qui est 10 ans plus jeune. La qualité des coups de Federer est toujours très bonne parce qu’il arrive toujours à mettre son corps dans la bonne position. Tout est relié à son jeu de jambes efficace. Il traverse toujours le terrain en ne dépensant jamais trop d’énergie. Mais il semble toujours avoir ses pieds au bon endroit. Cela lui permet de frapper beaucoup plus rapidement et plus efficacement.

Leçon pour les joueurs de tennis de table: Déplacez vos foutus pieds! Dans un match de tennis de table, la balle se joue rarement à la même place deux fois de suite. Donc, vous devez avoir l’habitude de vous déplacer (ou d’être prêt à vous déplacer) pour chaque balle. Si vous vous concentrez sur le déplacement de vos pieds, vous pouvez amener votre corps dans une bonne position, et il est alors plus facile de jouer des coups de haute qualité.

Sortez votre « grand » jeu lors des points importants

Federer est le maître de la pression. Il est à son meilleur lors des étapes critiques d’un match. C’est souvent vers la fin d’un set que Federer monte son jeu d’un cran pour casser le service de son adversaire ou pour gagner une égalité. Il me semble que Federer analyse toujours son adversaire, travaillant là où ses points faibles se trouvent. Dans les grands moments, Federer cible vraiment ces faiblesses. Il sort son « grand » jeu et le déclenche sur toute faiblesse qu’il a identifiée. Il est impitoyable. Et c’est pourquoi il a gagné 19 Grand Chelems.

Leçon pour les joueurs de tennis de table: analysez votre adversaire pendant que vous jouez. Évaluez ses forces et ses faiblesses.Au stade critique du set, par exemple si le score est 8-8, il est maintenant temps d’amener votre « grand » jeu à la table et de le libérer sur les faiblesses de votre adversaire. Mais vous ne pouvez le faire que si vous avez étudié votre adversaire. Identifiez ses faiblesses et exploitez-les.

Ne jamais arrêter d’apprendre

Peut-être que la chose la plus remarquable chez Roger Federer, c’est qu’il essaie toujours de s’améliorer. Même s’il a gagné plein de titres, qu’il a brisés plein de records, il veut encore faire mieux. D’où lui vient sa motivation, je ne le saurai jamais. Mais ça marche. À Wimbledon cette année, il a joué un de ses meilleurs tennis à vie. Il n’a pas perdu un set. C’est incroyable. Nadal, Djokovic et Murray ont tous trois amélioré leur jeu pour mieux battre Federer, jusqu’à un certain point, au cours des dernières années. Federer a répondu. Il a amélioré son revers. Il a amélioré ses volées. Il a essayé de nouvelles tactiques. Il essaie toujours d’améliorer différents aspects de son jeu, même s’il est l’un des joueurs les plus anciens du circuit international.

Leçon pour les joueurs de tennis de table: ne cessez jamais d’essayer. La chose la plus merveilleuse à propos du tennis de table est que vous pouvez y jouer toute votre vie. Il y a des joueurs dans mes ligues locales qui ont plus de 70 ans. Il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre, quelque chose à améliorer. L’âge que vous avez n’est qu’un chiffre. Continuez à pratiquer. Continuez à vous améliorer. Vous n’êtes jamais «passé date». Essayez d’évoluer, de faire quelque chose de différent, d’améliorer une faiblesse ou de renforcer une force.

Merci Roger Federer. Vous jouez si bien, vous transcendez le tennis. Même nous les pongistes, nous pouvons apprendre de votre grandeur.

Et pour prouver mon amour de Roger Federer, voici une vidéo hommage aux meilleurs points de Federer de l’Open d’Australie de 2017. Regardez-le et soyez inspiré …

 

What can table tennis players learn from Roger Federer?